UN VOYAGE DANGEREUX

Le trafic de migrants conduit souvent au crime de la traite d’êtres humains. Beaucoup d’adultes qui tentent de fuir la guerre ou une catastrophe naturelle finissent par faire l’objet de trafic et de travail forcé ou par être vendus en esclavage.

La majorité des femmes et des enfants finissent dans l’esclavage sexuel. Il faut œuvrer pour rendre les migrations plus sûres et plus régulières.

Lutte contre la traite des êtres humains en Afrique: le rôle de l'Église

“Accueillons, protégeons, promouvons et intégrons les réfugiés”

FAISONS QUELQUE CHOSE DE BIEN

De nombreuses victimes du trafic sont contraintes de mendier et de pratiquer des activités criminelles. Que pouvons-nous faire pour les protéger de cela ? Et pour les aider et les réhabiliter ?

NOS PARTENAIRES

En cliquant sur le logo ci-dessous, vous serez dirigé vers des ressources fournies par ces organisations.

DERNIÈRES NOUVELLES

Orientations pastorales sur la traite des personnes

Parmi les personnes vulnérables en déplacement, dont le sort préoccupe la Section des migrants et des réfugiés, un groupe important concerne les hommes, femmes et enfants très nombreux qui un...

La paix se fonde sur le respect de chaque personne, quelle que soit son histoire

La Journée Mondiale de la Paix est caractérisée chaque année, le 1er janvier, par un Message du Saint-Père. Il met en relief les aspects diplomatiques du Saint-Siège pour l’année à...

Adoption du Pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières

Cité du Vatican, 6 décembre 2018 - La conférence intergouvernementale pour l’adoption du Pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières (GCM) se tiendra à Marrakech, au Maroc, les 10...